Ô ma belle adorée

 
 
O  ma belle adorée !
Montre- toi, splendeur
Accueille  mes douces saveurs
Flammes de mon immense bonté
Lumière de mon temps insensé
Enveloppe-moi  de tes pétales
Unies au profond repaire sentimental
Reflets de mes tendresses abyssales
Voilà une grande prière à ma  déesse
Montre-moi  ce chemin céleste
Qui conduit à ton gentillet  paradis
De ton ici, loin de tous les ici
 
Je suis prêt  pour cet avenir
Pour que soit mon devenir
Au voyage harmonique de ta lyre
Couche-moi sur ton feuillage
Qu’il soit  immortel fait du pur adage
De nos sagesses  d’instincts amoureux
Qui persisteront d’un sceau soyeux
Sur  notre union formatée aux  prouesses
De ton cœur battant moult  délicatesses
 
Et dans la chaleur  des frais matins
Couchés dans nos esprits sereins
On se réveillera joyeux, fidèles serins
Je garderai à ma peau  ton tenace parfum
En mille et mille  refrains comme désir malin
Je  te resterai cet absent au  cœur fidèle
Pour  vivre sevrée à ton image  éternelle.
Enlacé à ton toi, ma tendre ma douce  aimée
O ma belle  adorée !
☼ƑƇ

modepoete dans Poésie.
- 942 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.