Ô pures caresses

 
 
Le soleil bourgeonne
Sur les petits nuages blancs
Qui le laissent écore chaud
Sur le pré des douces pensées
D'une fleur toute candide
Elle chuchote son secret
Celui du bel amour
Pour un papill'on timide
 
Que belles ses ailes
Un petit tour par-ci
Un petit tour par-là
Avant de virevolter
Au dessus des étamines
De sa princesse
Un petit toucher
Puis s'en va
Puis s'en revient
Ô qu'il est doux
Le suc sucré
D'une peau satinée
La caresse est posée
La caresse est saine
La caresse est sublime
Mais corolle voudrait
Trouver certitude
D'un toucher sincère
 
Belle fleur puis-je?
T'aider en tes désirs
Qui ne voudraient jeuner
A mon doigté léger
Je le laisse aller
Agile pour serrer
Ta main inquiète
Je veux la rassurer
Pour t'apporter
La fraîcheur
la langueur
De sa générosité
 
Ma caresse serpente
Sur la délicatesse
De son cou excité
Il frisonne
Je m'emporte
Aux doux désir
Quand le chaud
De sa suavité
Défend le doux
De sa forteresse
Quelle ivresse
Ma main joue
Rejoue
Des traces sensuelles
Qui la gèle
Dans sa ritournelle
 
Ta main se délasse
Caresses sans hélas
Pour délivrer sel
D'un baptême d'amour
Ô belle fleur
Ô douce fleur
Il est jour
Tes pétales s'ouvrent
A la tentation
De mes caresses saines
de me caresses en traine
ô belle fleur de tentations
pour l'évolution
 Denos cœurs
 
J'anticipe notre bonheur
Ma caresse effaces ta peur
Il est l'heure
Je butine tes lèvres
Ô suc suave
Plus d'entrave
Belle nature
Là est notre futur
De caresses pures
D'ange murs
☼ŦC

modepoete dans Poésie.
- 382 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.