oh maman

MAMAN CHÉRIE
OH MAMAN!
Oh !toi femme exemplaire
Toi femme de valeur
Vaillante femme
Femme aimante
Maman si douce, si tendre
Je te dis merci, merci pour ton soutien, ton assistance, et ta disponibilité,
Toi qui m’as porté dans ton sein,
Neuf mois, ce n’est pas neuf minutes,
Toi qui m’a vu naitre et être devenu ce que je suis aujourd’hui
Maman chérie comment pourrais-je l’oublié ou l’abandonné
Toi la femme au grand cœur,
Battante et jusqu’aux boutisses
Toi l’être sensible si fragile, je t’adore, douce maman
Adorable femme
Toi qui m’a assisté, ma soutenu
Toi, qui ne m’as pas engendré
Toi que  tes entrailles n’a connu cette douleur de l’enfantement
Toi qui n’as connu  la joie de l’allaitement,
Sans effort tu m’as adopté
Tu m’as chérie et tu m’as aimé
Tu m’as éduqué et veillé sur moi
Et  malgré tout tu  m’a comble
Jamais tu n’as fait de différence
Entre ceux sorti de ton sein et moi
Tu restes toujours une mère par essence
Tu resteras toujours ma mère
Je t’aime, je t’adore
Mama si loin de moi je sens ton absence,
Je ne peux ni te toucher ni te voir
Toi qui es enfouille dans les entrailles de la terre
Si tu m’entends sache que tu me manque
Ton enfant chérie que tu as laissé derrière toi à grandi et t’aime toujours.
Brave femme, vaillante femme à la beauté écarlate,
Au cœur d’or
Je t’aime, je t’adore, maman, chérie accepte toujours mes caprices car c’est ce  qui fait la différence entre papa et toi

malcom le monument dans Poésie.
- 203 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.