On ne fait plus...

On ne fait plus d’un temps d’avant
Le creuset de nos joies d’antan
On ne fait plus les souvenirs
Qu’il fallait pour les ennoblir.
 
On ne fait plus de nos villages
Vivre saisons et paysages,
On ne fait plus chanter la messe
Ou l’heure des vêpres à confesse.
 
On ne fait plus en nos Dimanches
De processions dignes et blanches
On ne fait plus ces feux ardents
Qui s’élevaient à la Saint-Jean.
 
On ne fait plus traîner l’ennui
D’une enfance aux journées de pluie,
On ne fait plus de grandes tables
Et leurs repas interminables.
 
On ne fait plus dans le candide
Des jeux pour un cœur trop timide,
On ne fait plus dans la ruelle
Glisser un galet de marelle.
 
On ne fait plus de promenades
Au gré des rues de nos bourgades,
On ne fait plus rire et parler
Les gens qu’il plaisait d'aborder.
 
On ne fait plus ces petits riens
Qui embellissaient nos chemins,
On ne fait plus toutes ces choses
Et l’on oublie l’odeur des roses…

Fanch dans Poésie.
- 193 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.