Ondulations

Les lumières habillaient la musique dans le port,
Tes fenêtres respiraient les embruns de lorange,
Nuits sonores de nos tranches multicolores,
Zest et pépins de lorange bleue, monde bien étrange :
Le goût de la vie sur couleurs de notes portées.


Les sons de tes chansons dessinaient mille accords,
Dans lOcéan des passeports pour le saut de lange,
Tous tes cris redonnaient espoir à nos accords,
Sur le Tropique du Capricorne de nos échanges :
Le sel de l'Océan apporte de leau dans la Lune.

Le souffle tiède dAlizé sunit à tes efforts,
Ses ondulations sonores éphémères nous mélangent
Composition pour eau, son et lumière sans borne,
Le miroir liquide shabille dune frange orange :
Offrons aux voiles des mandolines toutes nos épines.


Le bassin met en mouvement le rythme des perles dor,
Ta surface sanime dans le monde épars des langes,
Là où le soleil dans son chaud linceul sendort,
Les reflets sonores visibles dans une fusion séchangent.
Matelots ,des lames de la mer, tissez vos mailles.

Sculpture sur les ailes du temps pour unique trésor,
Monde des sens en effervescence, Terre, Orange.
Ondulation pour une expérience clair - sonore.
Léon Scott et non pas une femme, voix bien étrange
Au clair de la lune sur la première bande sonore.
Jetez vos lignes, la pêche sera bonne pour la Mer.

Florabateaumots

Florabateaumots-aventure dans Poésie.
- 1574 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.