Panne d'inspiration

Nuit noire sur la Terre
Calme comme un désert
Tout n'est que solitude,
Torpeur et lassitude

L'horizon ténébreux
A bandé tous les yeux
Mais trop blanche est ma page
Angoissant paysage

Les cinq sens en alerte,
Je cherche, pauvre poète,
Si simple, mais si loin
L'harmonie d'un refrain

De la tête et du cœur
J'invoque les couleurs :
La blancheur d'un sourire
Ou l'azur d'un saphir

Hélas ! Entre mes doigts,
Ma plume meurt     de froid
Froideur d'un lourd silence
Silence d'une absence

Et sans fin je patauge
Dans le lac d'une horloge
Qui m’entraîne sans bruit
Jusqu'au bout de la nuit

Elle ne viendra pas
Le jour, lui, sera là
Et j'irai m'endormir,
Le cœur gros à gémir.

Nuit noire sur la Terre
Pas un mot, pas un vers
Mille palpitations
Panne     d'inspiration...

Constant dans Poésie.
- 861 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.