Par rapport au silence

On ne fait pas le silence,
     En parlant.
On ne fait pas le silence, 
En maugréant en silence,
On ne fait pas le silence 
     En disant silence!
On ne commande pas la paix 
       En disant Paix !
On ne commande pas l'amour 
      En disant  Amour !
 Ces bruits feront fuir 
     Le silence, la paix, l'Amour
Ne serait-ce ce qu'une
Fraction de secondes,
On ne plaira pas
A sa femme, en la manquant,
On ne plaira pas à son mari
En le froissant,
On ne plaira pas à son enfant
En le battant.
Qui plaira à son voisin
 Qu'il a maudit ?
Qui dira merci
D'un mot mal venu 
S'il n'est fou ?
Si tu me soulève 
Entre ciel et terre,
Et ,Retire ta tête,
Poursuit en pensé,
Le merci qui convient.
Car le sage peut rire
Dans l'offense,
Tous les rires du sage
Ne sont pas de la gaité,
De même qu'il peut
Fermer les yeux, alors
Qu'il est content.
On ne peut pas 
Allumer le feu,
Et  sonner le tocsin
Les cloches ne 
Tinterons pas.
Le voisin n'ira pas.
On ne peut pas aimer
Si, on ne connait 
Pas l'amour.
On ne peut connaître 
Le prochain
En huant le voisin.
La tolérance est 
Pour la vie
Ce que le volant
Est pour une automobile,
Et pour nous les humains,
Le véhicule, n'est garé
Que lorsque nous dormons,
Même dans la mort
On conduit, car d'autres
Tiennent le volant pour nous
Eux aussi le font par tolérance 
De leurs âmes, 
Notre véhicule, c'est nos actions
Quotidiennes , on les fait
Jusqu'à la mort, et au delà,
Certains disant que même 
Dans la mort, on est en action,
Que  nos sens agissent en nous
Différemment.
Donc dans nos actions
Que la tolérance nous guide,
C'est notre volant ,
Sur la route de la vie,
Où la nature indifferente
A nous, est là, toujours 
Égale à lui même, qui
Se moque de nos
Souffrances.
J'ai vu un voisin
Mourir, au coucher
Du soleil, pendant que
Le ciel était très beau,
J'ai fixé le ciel, regardé le soleil,
Et j'ai dis quelle indifférence !
J'ai pris mes mains
Mis sur ma tête et pleuré,
C'est dans le poème fleuve Kolenté,
Où je disait, sur le fleuve Kolenté
Beaucoup de choses sont passé.
L'Homme est fragile
Sous les cieux,
Où même notre espace
De vie est hostile
S'il n'est dompté par nous.
Et c'est dans tout cela
Que certains donnent
Des coups de pieds
A leurs semblables ?
On ne fait pas silence
En disant silence !
Silence ne viendra pas,
On n'allume pas le feu
Et sonner le tocsin
Le voisin ne viendra pas.
Mais le jour où tu lavera
Ton coeur, aimera pour
Le voisin, ce que tu aimes
Pour toi même, le voisin se verra
En toi, dira tiens !  Lui,
Ce n'est pas Lui
C'est un autre moi même. 
Dans la tolérance, 
Dans le silence,
Dans la paix
Dans l'Amour.

Barrymoussa180 dans Poésie.
- 459 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Par rapport au silence

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
Hubert-Tadéo Félizé Beaucoup de vérités, et pas toujours évident de s'y tenir. L'intolérance est la forme la plus répandue hélas. Nous ne tournons pas assez souvent notre langue dans la bouche (sept fois qu'on nous dit) avant de parler. De ce fait, on se fâche, on hausse la voix, et on en vient à de regrettables erreurs qui restent ancrées dans notre passé.

Merci pour ce partage. Bonne fin de journée Barry Moussa.
Barrymoussa180 Merci, A vous.
Tout cela se comprend, c'est la faiblesse humaine, ne pas tourner la langue dans sa bouche, même deux fois avant de parler,
Mais si, c'est sous le coup d'une émotion sincère que cela s'est produit, la forme de réparation est connue.
Dieu n'a rien compliqué, pour nous dans nos rapports il nous a doté de forces et de faiblesses, et donner des remède pour chaque
faiblesse, chaque manquement.
Après un pécher Dieu lui même, dit
qu'il accepte le repentir sincère.
Mais pas un repentir aujourd'hui, la récidive
le même jour, ou demain, ou ne même pas admettre notre faute.
c'est là le problème.
Il y en a qui n'admettent jamais leurs fautes,
Et chez eux, c'est toujours l'autre qui faute.
Merci Hubert, Delta delta, merci Bannianges.
Bonne journée à vous.
Modifié le 11/08/2018 à 17:18 par Barrymoussa180
Hubert-Tadéo Félizé Je connais ce problème de l’acceptation du tort et de son tort. J'avoue que ce n'est pas facile de dire à l'autre, "tu es dans le vrai, tu as raison, j'ai commis l'erreur par omission ou par orgueil de ma propre vérité." Tout comme l'autre a les mêmes difficultés à venir vers nous en disant "j'ai fauté, mes commentaires, mon écrit était sous le coup de l'émotion. Me pardonneriez-vous ?"

Et d'autant plus difficile de demander pardon, il est d'autant plus difficile de l'accorder, car on n'accorde pas son pardon à l'autre par orgueil. Juste on se dit en nous-même il demande pardon, il s'excuse. Ce qui prouvait que j'étais dans le vrai.

C'est compliqué la vie, les relations avec autrui. Et parfois cela provoque des guerres inutiles.
Barrymoussa180 Merci Hubert pour vos efforts, que j'apprécie hautement, et surtout votre franchise dans
Tous vos commentaires.
Bonne nuit Hubert.
Barrymoussa180 Et merci à Rose et à Jean-Paul Deneuville
Marc de St Point Qui a aimé hier, n'aime plus aujourd'hui, souffrance latente, complexe de persécution qui sait où vont certains hommes dans les spirales de leurs esprits complexes et tourmentés.
Marc de St Point Bonne analyse d'Hubert, qui remonte dans mon estime.
Barrymoussa180 Marc, l'amour vit et l'amour meurt.
c'est comme une fleur, vous la plantez, vous
L'arroser, vous l'entretenez sinon elle disparaît, elle meurt. Une fois que l'amitié est créé, il faut savoir l'entretenir et l'enrichir, autrement, elle disparaît.
Je ne tourne pas, comme dans ton commentaire,
Si je l'ai estimé hier, allant jusqu'à tout
cet échange de sentiment, je ne l'estime plus,
A partir de ce poème dit du<< pauvre diable>>
Où dans une tournure banale, c'est un poème de
Jeunesse, on le sent par les vers non encore mûrs de Baudelaire, qui nous choque encore ici.
Mais, ne réveille pas cet épisode par justement ces piques dont je parle dans le passé de nos pères, je n'admettraient plus qu'on vienne sur ma page d'écriture m'égratigner par des piques.
j'ai fais assez de concession, certains ont pensé à une faiblesse, me tapant encore plus fort, alors c'est ma réaction.
Laissez moi faire mes poèmes, je ne suis plus
dans ce problème d'amis, c'est du passe,
un passé regrettable et amère,
les gens profite de votre amitié pour vous
atteindre. Parlez, rien que pour vous, Hubert et moi, nous échangeons quotidiennement, il est franc dans ses commentaires, je l'ai constaté, il a une grande ouverture d'esprit sur le monde, pas seulement en France. La duplicité ne marchera plus, vous parlez en sermoneur, le complexe, c'est chez vous, un complexe de supériorité, contre lequel on nous a préparé, depuis notre tendre enfance, la Guinée ayant été le seul pays à dire non à la domination en 1958,devenant avec le Ghana les deux pays independants de l'Afrique de l'ouest avec le liberia, qui lui n'avait pas été colonisé. Un Guinéen défendra toujours l'honneur de l'homme noir où que ce soit, nous sommes armé et vacciné contre la haine. Et comme tu vois,désormais, je répondrai, Adieux Marc
Modifié le 12/08/2018 à 12:34 par Barrymoussa180
Barrymoussa180 Et surtout, ne reviens plus.
Gare au chef d'orchestre des attaques ciblées!
( Belle des Bois) Barrymoussa, il y a sur ce site une messagerie pour les insultes. Si tu souffres d'un délire de persécution, ce n'est pas aux autres de subir,personne sur le site n'est raciste, et je ne comprends pas ton interprétation d'un poème de Baudelaire qui est un exercice de style sur le vers monosyllabique sans arrière pensée aucune. Il y a quelques temps tu me défendais contre une personne, et maintenant, c'est un flot d'insultes en tout genre et je ne laisserais pas Marc de Saint Point se faire insulter , comme tu l'as fait à mon égard. Bonne soirée, si tu es "choque", nous , on en amarre de tes insultes continuelles.Le chef d'orchestre, ici, c'est toi, mais tes notes sonnent tellement faux qu'on n'a pas envie de les entendre.
( Belle des Bois) Bonne continuation et écoute les bons conseils de ton ami Hubert.
Barrymoussa180 Barrymoussa ne te répondra pas.
Jean-Paul Deneuville J'ai aimé votre poème, surtout certaines parties qui parlent de la tolérance. Par contre dommage que certains commentaires féminins sont intolérables à la vue et intolérants. Cela aurait pu se passer en messagerie.
( Belle des Bois) Quand Barrymoussa ecrira ses insultes en messagerie, on fera de m^me, ce qui vaut ppour l'un vaut pour l'autre.Bonne soirée
Barrymoussa180 Vous avez raison Jean-Paul Deneuville, vous
Voyez les commentaires ?
Depuis la publication de pauvre diable, je
ne lis ni Marc, ni celle qui vient de commenter, mais eux, continuent chaque jour,
à me lire, c'est bon, pas mauvais.
Mais ce matin encore voyez leurs commentaires.
Ils sont coutumiers des faits.
venir sur mon poème en belliqueux !
Moi, j'avais fini avec ce pauvre diable.
Mais venir chez moi, car c'est ça, et parler
très mal, envoyer des piques, et se poser en victime. Je reste imperturbable. Je ne repondrai
Pas. Je laisse le soin aux confrères d'en juger.
je ne répondrai pas.
Merci Jean-Paul Deneuville,
Bonne soirée à vous.
Modifié le 12/08/2018 à 18:53 par Barrymoussa180
Raymonde P. Il y a beaucoup de la sagesse de votre Guinée dans votre texte. Et j'en apprécie d'autant plus que moi-même j'ai été bridée sur ce site par la même personne qui m'interdisait de faire des poèmes et qui se moquait de ma personne parce que je ne connaissais pas l'Ecosse, ou telle et telle région. Il est difficile d'avoir une réelle discussion avec une personne si obtus. Je vous comprends et vous avez mon soutien. Je sais que j'en prendrai encore plein la tête par elle, mais j'ose vous soutenir. Mes amitiés sincères.
Barrymoussa180 J'ai été témoin des faits padioleau, j'ai lu
Ce qu'elle a écrit dans vos échanges, moi je ne
la connaissais pas, je me suis laissé berné,
maintenant que je me suis rendu compte, j'ai
Coupé le pont.
Mais vous voyez encore ce qu'elle fait ?
Me trouver jusque sur mon poème, et parler mal
Aux hommes sages comme Deneuville ?
Deneuville qui commente très rarement ?
Qui a trouver qu'elle en faisait un peu trop
Par rapport aux commentaires qu'elle a trouver ? Je dirai à Deneuville humblement de ne pas
répondre, de faire parler le silence.
Merci Padioleau, j'ai compris le calvaire que
Vous avez vécu. Le silence parlera.
Merci Padioleau, merci Jean-Paul Deneuville,
J'ai beaucoup apprécié votre passage.
Bonne soirée à vous.
Barrymoussa180 Je sais lire, Padioleau, publiez. vos poèmes
sont formidables, je les ai lu.n'écoutez pas.
justement pour des échanges de ce genre que
Je suite sur le site.
Échangeons des points de vue sur l'art poétique, les genres, la structure, la forme,
poésie classique et moderne.
Est ce qu'il faut continuer à rimer même si
La rime trahit nos pensés, ou,est ce qu'il faut
écrire en prose rythmée...
Ce sont ces échanges qui sont fructueux, et qui
nous tire vers le sommet.
Quand le poème ne sera pas beau,
tant pis, mais vous avez publié
Vos lecteurs vous liront,
car il y en aura toujours,
et ce sera un poème de padioleau
Authentiquement Padioleau.
J'ai vraiment aimé vos échanges
ils sont constructifs.
Bonne nuit à vous.
Modifié le 12/08/2018 à 22:35 par Barrymoussa180
Marc de St Point Barry, arrête ton délire, tu ne m'impressionnes pas, le rideau est tombée et ce que je
vois me fait pitié. tu ne sais que haïr, ruminé, entre instabilité et délires de persécution.

J'aime la Guinée, les guinéens, les noirs, mais les gens noirs dans l'âme comme toi, je les laissent dans leur médiocrité, ils ne m'intéressent pas, et ne me touchent aucunement dans dans leurs insultes puériles et maladives.
Modifié le 13/08/2018 à 17:51 par Marc de St Point
Barrymoussa180 Barrymoussa ne te répondra pas.
Aux confrères d'en juger.
( Belle des Bois) Barrymoussa , tu n'as même pas la politesse de t'excuser, tu peux remballer le poème que tu nous a dédié à Marc et moi, c'était dans une autre vie, celle d'un sage, mais tu as du croiser le diable en route .
Tu souffres d'un grave délire de persécution et je te le dis ici, si cela ne te convient pas, c'est la même chose, je défendrais Marc jusqu'au bout . C'est la dernière fois que je te le dis, le poème PAUVRE DIABLE, est un exercice de style en vers monosyllabique , et rien de plus ;Bonne soirée, à la prochaîne insulte, j'appelle la police.
Barrymoussa180 Barrymoussa garde le silence.
Marc de St Point Quand je pense, qu'il y pas si longtemps, vous preniez parti pour nous, en critiquant Hubert, et Padioleau, une girouette qui va, où le vent des flatteries le pousse, infidèle et instable, tu rebondis partout en tes murs étroits et terne, toi qui jadis, savait nous charmer par ton amour de ta terre, que crains-tu, sais-tu vraiment qui est ton ennemi, alors prend un miroir et regarde toi, tu trouveras le coupable de tous tes tourments, et arrête de te plaindre, de gémir, et de baver sur tout et rien.

Tu n'as rien compris sur le poème de Beaudelaire, alors la prochaine fois, demande la lumière,pour éclairer ton cerveau bien sombre et bien inculte.



Barrymoussa180 Barrymoussa ne repondra pas
Modifié le 14/08/2018 à 13:50 par Barrymoussa180
Lucie Malatesta A chaque nouveau commentaire sur ce poème très intéressant sur l'intolérance, la tolérance, le savoir vivre, le savoir exprimer, la déception, etc... S'ajoute encore plus de négativité.

Je ne comprends pas ce principe de liberté de franchise, ni cette liberté de démonter qui a raison ou qui a tort. Quand une personne ne vous plait pas ou plus, passez votre chemin, à quoi bon passer des jours à lire et à relire ce poème pour descendre Barry Moussa constamment. Vous êtes fâchés entre vous, chacun dans son coin. Nul besoin de remettre tout cela sur le tapis.

Pour revenir à ce poème, j'ai trouvé beaucoup d'émotions. Et je rejoins Hubert sur ces premiers commentaires. Bonne journée à vous tous dans la Paix. Et fermons cette parenthèse de trop ouverte une bonne fois pour toute pour le calme de ce site.

Merci à vous tous de respecter, sinon continuez en mp.
( Belle des Bois) La messagerie de Mr Barrymoussa ne fonctionne pas, il m'a d'ailleurs laissé son adresse mail au mois de juillet ainsi que des commentaires fort intéressants .Il n'est pas question, chère Lucie de démontrer qui a raison ou tort, mais de ne pas se laisser insulter.La messagerie privée est fortement recommandée quand elle fonctionne,et permet de conserver une trace de tous les écrits.
Lucie Malatesta J'en prends note au sujet de la messagerie et que vous conservez des traces des échanges entre les personnes qui vous écrivent et vous. Par sécurité, je ne correspondrais pas avec vous par MP, merci de m'avoir prévenu. Une personne avisée en vaut deux. Bonne journée Jeanine.
Lucie Malatesta "Une personne avisée en vaut deux" je parlais de moi bien sûr, n'allait pas tout prendre au pied de la lettre en votre encontre, je ne voudrai pas devenir votre ennemie parce qu'on n'a mal interprété mon commentaire. Fin de ma parenthèse, je vais lire des poèmes.
( Belle des Bois) Je n'ai aucune envie de communiquer avec vous ,il n'est pas besoin de conserver quoi que ce soit dans la messagerie car rien ne s'efface. Bonne journée et bonne lecture, et si vous croisez "Inconnu" ou "Monsieur X, bien le bonjour.
Barrymoussa180 Merci à tous les lecteurs et commentateurs de ce poème, vous êtes déjà au nombre de 180.
Et comme cela vous intéressé, je l'ai vu, il
Y a pleins d'autres, que je vous proposerai prochainement, chers lecteurs.
J'ai pris froid de la vie à bien des épreuves.

Merci Lucie Malatesta. Bonne journée à vous.
Je collecte mes preuves, au moment opportun
L'on avisera.
Mais je resterai imperturbable.
Je suis amusé même.
Et je ne répondrai pas.
Modifié le 14/08/2018 à 15:35 par Barrymoussa180
Lucie Malatesta Merci Barrymoussa180, au plaisir de vous lire.
Barrymoussa180 Et je demande solennellement, qu'elle publie
ce soir ou demain tous nos échanges, en l'état.
Vous aller vous régaler.
Raymonde P. Hélas, vous demandez quelque chose qu'elle n'est pas capable de faire. Elle publiera selon ces envies que les bouts qui lui conviennent. Bonne journée Barrymoussa. Continuez à nous écrire de beaux textes de votre région, de votre nation. Afin de nous faire voyager avec vous vos us et coutumes que nous ne connaissions pas assez.
Barrymoussa180 J'ai les ai en l'État dans ma boite Google,
mais, mon éducation et la descence m'interdit
Quelque soit la nature du conflit, de devoiler
Des échanges faits au moment même où tout son
Coeur était tourné par confiance vers moi.
Car, c'est vrai, il y a eu des jours où la
Confiance entre elle et moi était sans équivoque. Je comprend cela.
Je ne les oublierai jamais, car c'est par confiance, une confiance totale qu'elle m'a parlé.
Nous savons mésurer l'amitié, même si elle a été. Éphémère.
Jeanine est une amie.
Mais si elle, la première les publie, en ce
moment, il n'y aura pas de quoi, garder le reste d'un tout que j'ai par devers moi.
Mais encore une fois, je ne l'ai jamais fais
Je ne souhaite pas aussi le faire.
Sauf, je dis sauf, si naturellement, elle le
fait la première, dans ce cas, je serai en paix
avec ma conscience, et de ma boite des messages
Privé, comme Google, l'aiderait à terminer, le
Travail colossal qu'elle aurait commencer, car
C'est une amie.
Mais encore,une fois je ne souhaite pas ça,
Car ce n'est pas bon, c'est des choses, qu'on ne doit jamais faire dans la vie, même
dans l'adversité, la balle est dans son camp
Je vais l'aider dans le sens qu'elle voudra,
puisque je les ai aussi par devers moi, et
Authentifiables.
Raymonde P. Vous savez Barrymoussa, quand elle a publié des bouts de notre conversation entre elle et moi, j'ai eu la décence de ne rien publier contre elle, ni nos mails, ni nos conversations privées, j'ai juste signalé à Jeanine que si cela lui faisait plaisir de me salir devant tout le monde, cela ne me gênait pas, car j'avais bonne conscience.

Elle m'a dit que je l'avais insulté plusieurs fois, je pense qu'elle veut dire plus offenser qu'insulter. Mais elle aussi offense par ces mots. Quand on offense une personne, il ne faut pas s'attendre à ce qu'on reste de marbre. Et certaines publications qu'elle prend plaisir à mettre sur Librosophia sont des petits piques contre les gens qui l'agacent. Je pense qu'il ne faut pas agir dans son sens.

Vous savez que jamais je ne vous ai écris ni en mp, ni à votre boîte mail, ni pour me plaindre d'elle. Mais elle pense du contraire, que je vous manipule. Jamais, je vous ai demandé quoi que ce soit contre elle, et vous pouvez le témoigner. Si j'écris ici ou ailleurs devant tout le monde, c'est que je n'ai rien à cacher.

J'ai ma conscience, même si on ne s'entend pas entre Jeanine et moi sur ce site, c'est toujours elle qui vient me chercher des noises. Ce sera mon dernier commentaire sur cette affaire affligeante de sa part.

Bonne soirée, j'ai repris plaisir à écrire un petit poème sans prétention, et je vais me contenter de cela avec les personnes qui veulent bien me suivre sur ce site.

Je ne vous dérangerai pas plus que cela. Restons poète comme on est. Simple poète et poétesse.



Lou Da Bayou J'ai apprécié ma lecture, certaines phrases sont criantes de vérités, il y a beaucoup de pensées positives dans votre texte. Merci pour votre partage.
Barrymoussa180 Merci padioleau, merci beaucoup,
Jeanine s'est trompé de cible, j'ai été très
sincère avec elle, je sais qu'elle aussi à un
Moment donné était vraiment sincère,
mais vous voyez, elle change d'humeur, et c'est
Des piques qui fusent.
Elle m'a publié le * pauvre diable* pour remerciements et me demande d'applaudir.
Qu'est-ce que je voulais avec Jeanine,
Cest des échanges poétiques continuels, toute
Ma famille la connaît ici, je n'ai même pas osé
Dire ici que je suis en froid avec elle,
tant l'amitié est chère à l'Africain.
Merci une fois encore pour vos efforts, que vous ne cessez de fournir pour des échanges
toujours nouveaux, sans piques.
Bonne soirée Raymonde.
Robert.Desnobles émouvant votre texte.
Barrymoussa180 Merci Lou Da Bayou, et merci à Desnobles
Merci à Raymonde, Bonne soirée à vous.
Modifié le 14/08/2018 à 18:46 par Barrymoussa180
coralie Poésie qui prête à la réflexion
J'ai aimé
( Belle des Bois) barrymoussa, je vous remercie . Quand je vous ai connu sur ce site, vous avez été là pour moi, et vous m'avez soutenue contre une personne sur son attitude à mon égard . Vous serez toujours l'homme que j'ai connu et mon ami, tout comme Marc qui n'a jamais démérité. Et je veux penser à cet homme là . Ce que nous avons échangé ne regarde personne .la vérité viendra au moment voulu, bonne soirée et bonne continuation.
( Belle des Bois) Raymonde Padioleau est une personne très fausse et méprisable . sur les rives de Kolenté, puisse Dieu te protéger toi et ta famille et t'éclairer. Je vais bien et je n'ai pas besoin d'aide car je n'ai rien à me reprocher, ni moi, ni Marc.
Barrymoussa180 Raymonde n'a pas dit du mal, elle a donné son
Point de vue, son opinion, sur nos échanges
houleux, depuis un certain temps.
Ce qui dérange, tout les confrères sur le site.
Et surtout les mots que vous employez à mon
Égard. Raymonde est une belle personne, et c'est toi qui doit faire un effort, pour la
Comprendre, je l'ai vu donner mention à tes
Poèmes, et tu as protesté.
Quand à moi,quelque soit une brouille avec un
Ami, j'ai des valeurs que je garde sacrées.
Une lettre, un message, une confidence donné,
ne partira jamais de moi.
On nous l'a dit depuis l'enfance.
Cela ne se fait pas, même Dieu ne l'aimera pas
ainsi.
Barrymoussa180 Attention, ce n'est pas une concesson que
Je fais.
J'ai dit seulement que mes amitiés anciennes
ou présentes sont sacrées, et je sais mesurer
le poids de la confiance, que l'ami me portait
à ce moment là, et qu'il sera indécent de ma part à divulguer, qu'oi qu'il arrive, si cela
naturellement ne venait pas de l'ami lui même.
Modifié le 15/08/2018 à 03:45 par Barrymoussa180
Barrymoussa180 Merci Coralie, bonne nuit à vous.
Marc de St Point Mais qui se cache en vérité, sur les traits de Barry, Il serait intéressant de le savoir, s'il est vraiment de guinée ou de france, une création de quelqu'un de mal intentionné, quelqu'un cherche de toute évidence à nous monter les uns contre les autres, et nous courons, nous volons même. Stop laissons ce pseudo Barry à ces oeuvres de destruction, de vengeance et de pure manipulation. Car il dit s'amuser, cela le fait sourire béatement. Barry ou monsieur X, la France est un pays libre, le pays des droits de l'homme, de grands auteurs, alors Monsieur X, sachez être tolérant, et surtout ouvert, je n'ai aucune haine contre vous, juste une grande peine, car vous avez de grandes qualités d'écrivain, mais vous perdez votre talent en de vaines joutes malsaines et haineuses, un esprit éclairé se doit d'être au dessus de tel marais nauséabonds.

Qui êtes vous vraiment...Quel jeux jouez vous.

Et si Barry c'était moi, pour vous montrez à quel point tout est faux ici , bien sur ce n'est pas moi, mais cela me donne des idées, mais je ne le ferai pas, j'ai mieux à faire.

Les gens se servent de vous, Barry, pour parfaire leur vengeance de bas étage, ne tombez pas dans le piège, et redevenait celui que j'aimai par dessus tout. Mon ancien frère me manque, le nouveau me donne la nausée.Mais comme vous, je commence à en sourire, nous avons un point commun, et c'est bien le seul.Dommage, l'on aurait pu être
de bons amis, mais vous avez choisi les mauvais chemins, ceux qui mènent nul part.

Ceci est ma dernière réponse, désormais c'est silence radio, Les lecteurs ont raison, on ne vient pas sur le site, pour se prendre le chou, où étaler ses rancoeurs, alors
Stop. Cela n'a que trop duré. C'est pitoyable, se s'obstiner de la sorte, ouvrez les portes, respirez, admirez le ciel, ouvrez-vous à l'universel, et de grâce arrêtez de faire allusion au racisme, c'est trop facile, personne n'est raciste sur ce site, et la France est le pays des droits des hommes et des peuples. C'est mon ordre trois fois centenaire qui a contribué à l'abolition de l'esclavage, cette chose honteuse, qui a profondément blessée et humiliée des gens admirables et sympathiques, que sont le grand peuple des noirs, les premiers hommes d'ailleurs à avoir colonisé la terre. Nos origines sont noires, et j'en suis fier.

Alors redressez la tête Barry, soyez fier d'être noir, oubliez le triste , pesant et douloureux passé , l'heure est à l'universalité, et l'amour fraternel au-delà des religions, des coutumes, des frontières, des couleurs de peau, et des cultures. Aimez plutôt que Haïr, voilà
le vrai chemin de tolérance et de pardon.
Modifié le 15/08/2018 à 10:37 par Marc de St Point
Barrymoussa180 Marc, c'est le même Barrymoussa que vous avez
Connu, et je vis en Guinée et non en France.
Et je n'ai pas du tout changé.
Ce qui m'a fait mal, vous connaissez, c'est
cette publication de Jeanine. C'est vraiment
difficile de me convaincre sur la bonne moralité de ce poème monosyllabique.
j'ai protesté et Jeanine a persisté en le publiant de nouveau. Il n'ya pas eu de manipulation, je suis un homme âgé pour ça.
Et elle a fait exprès de fatiguer tout le monde, car elle a mon mail, que je lui demande
D'ailleurs de vous communiquer.
Je n'ai jamais mal parlé à quelqu'un depuis mes
Boites de messageries. Je lui demande de vous
montrer quelques uns de nos échanges.
Et vous Marc, qui devriez jouer en faveur de la
Mediation en disant à Jeanine, de retirer le texte indexé, avez bien jouer votre rôle au
début, je le sais, nous renvoyant dos à dos,
Jeanine et moi, et c'était bien vu de votre part, étant ami aux deux protagonistes que sont
Jeanine et moi. J'ai apprécié cet effort venant de toi. Car Jeanine, elle avait réussi en moins
De deux jours à nous réconcilier et facilement.
Mais deux jours après la publication de Jeanine,
Vous êtes venus très forts sur moi, vos phrases
Sont en haut de page.
J'ai compris alors, que Jeanine n'est pas seule.
Barrymoussa180 C'est en ce moment, que j'ai réagi aussi.
Il y a eu brouille à cause d'un texte.
Maintenant que le texte n'existe pas,
pour ma part, il n'y a plus de brouille.
Mais seulement, je ne veux pas choisir,
je veux apprécier tous les beaux textes sur
Le site, de tout le monde, et avoir des échanges poétiques avec tout le monde, car je
Suis encore loin du but que je veux atteindre.
On ne ferme jamais sa porte au dialogue.
Mes boites de messageries fonctionnent, et Jeanine le sait bien.
Bonne Journée Marc.
Vous pouvez toujours revenir, maintenant, le
ton, de part et d'autre est apaisé.
Marc de St Point Heureux de voir, que la lumière revient peu à peu, peut-être reviendrons-nous frère ?
Jean-Paul Deneuville Heureux de cette future réconciliation et que la Paix retrouve son chemin sur Librosophia. Bonne journée à vous deux Marc et Barrymoussa.
Lucie Malatesta Enfin, heureuse de voir des pensées positives après des semaines d'ententes en difficultés. Vous prenez le bon chemin de la pacification entre vous et c'est tant mieux pour nous tous, nous allons pouvoir vous relire en toute quiétude avec toujours de bons textes, des textes sur la Guinée de la part de Barrymoussa, et des textes philosophiques et instructifs de la part de Marc.

Bonne journée à vous deux. Bises. (si vous me permettez ce petit geste d'amitiés).
Barrymoussa180 Merci Lucie. Cette bise est permise et c'est
Moi même qui la demande.
Merci mes amis, vous avez tellement oeuvrer
En faveur de la paix, la vérité, que je suis
touché.
Bonne journée Lucie Malatesta, bonne journée
Jean Paul Deneuville. Bonne journée à vous.
Marc de St Point Et moi, Barry....pas un mot. SNIF, Snif.
Barrymoussa180 Marc, on ne peut pas demander à un frère de
Redevenir frère,
On ne peut pas non plus, saluer un ami en sortant le couteau.
Le jour où tu voudra la paix entre nous, tu
L'auras.

Marc de St Point Alors sortons le calumet de la paix, et gouttons une bouffée de sauge, cette herbe magique, qui nous met en relation avec les esprits sages.
Barrymoussa180 La paix est un comportement et non un mot.
Dès que le comportement actuel, va changer,
Moi aussi, mon attitude va changer.
C'est toi que je regarde.
Jeanine n'a plus de problème, elle a compris qu'il ne sert à rien de se chamailler.
Le problème maintenant c'est toi, alors tout
Amusé, je te suis. Je crois que, tu dois être un peu plus jeune que moi, j'ai 52 ans, sinon
L'àge et l'expérience de la vie devrait te le dire.
Des que tu mets pensée du jour, ou du soir,
on met quelque chose qui n'est plus un texte,
à jour, mais un texte décalé pour des piques.
Je te suis Marc comme tu voudras
Modifié le 17/08/2018 à 13:50 par Barrymoussa180
( Belle des Bois) Barrymoussa, sur le site je publie , je like ou pas, je commente où pas, quand je t'ai connu, une personne m'a demandé d'enlever mon poème "La petite rue du Médoc "à cause du mot Vienne qui est un département français . Tu t'en souviens ?? Lorsque nous publions, c'est sans arrière- pensée , c'est un texte pour tout le monde.
Je vais enlever "Pauvre diable", en demandant pardon à Baudelaire, juste pour que tu libères ton esprit d'arrières pensées négatives qui n'existent pas . Je t'ai pardonné tes insultes mal à propos, et comme je t'ai dit, je ne garde de toi que l'ami que j'ai connu.
Personne ne connaît jamais "l'autre ", et tu ne détiens pas la vérité, ni sur moi, ni sur Marc.
Bon après-midi Barrymoussa, jeanine
Barrymoussa180 Bon après-midi Jeanine.


( Belle des Bois) J'ai lu ta biographie, car il est important de bien connaître un auteur pour le comprendre et tu as raison. Je découvre que tu es né en 1966, , que tu as perdu ton papa très tôt Barry, un papa adoptif qui t'a emmené à l'école, et une jeune fille qui a passé son BEPC;
Beaucoup de similitudes avec Hubert Tadéo Félizé qui est né la même année que toi .
Barrymoussa180 J'ai six enfants vivants, deux filles de vingt et dix sept ans et quatre garcons de Quinze, douze, dix, et quatre ans. Tous Barry.
Mariama sadio, est l'ainée, puis viennent dans
l'ordre de naissance: Aissatou, Ahmadou Selly,
Mamadou Alpha, Alpha Omar, et le Petit Billo.
Tous à l'école, pour le collège, les deux filles en 3ieme, puisque l'ainée redouble au Bepc, puis en 4ieme, en 5ieme.
Au primaire un au Cm1, pour ta curiosité.
Tu connais par mes poèmes Mariama Sadio, pour
son echec au Bepc et le petit Billo qui est justement l'homonyme de mon père adoptif.


( Belle des Bois) Une belle famille, bon Dimanche Barry.
Barrymoussa180 Ce n'est pas un papa adoptif, l'article indéfini n'a pas sa place ici, c'est le père
adoptif, le frère de mon père biologique, qui
Nous éleva. C'est la coutume Guinéenne.
Il parti nous prendre à près de 897 km de Kolenté( kindia) et nous amena pour nous élever. C'était un Homme politique influant
Dans toute la région, d'ailleurs jusqu'à Conakry, la capitale, où il était souvent pour
Des conférences nationales, symposiums ou séminaires du partit du Président Sékou Touré,
le parti qui mena le pays à l'indépendance.
( Belle des Bois) Merci Barry, bonne journée.
Barrymoussa180 A propos de ma ressemblance avec Hubert.
S'il y a ressemblance, je m'en félicite,car
franchement,Je n'ai vu un Homme plus pondéré,
Son bonjour même a distance, vous réchauffe,
Son ' bonne journée à vous ' vous revigore.
Comme nous avons le même âge, eh bien, il devient du coup un copain.
Je ne puis dire de lui, quelque chose, qu'il ne
Pas fais.
Mais encore une fois, laissons toutes ces choses. Écrivons. ma biographie complète sera sur ma page d'auteur, elle ne sera pas embellie, elle sera sans complaisance en vers
Moi même, elle reflètera l'homme que je suis.
Mais toi, tu connaissais tout ça, j'avais commencé à te parler de mon père biologique, et même de mon père adoptif, c'est dans ta boite de messagerie, même mon âge y était.
Bonne journée Jeanine.
Passons à autre chose, écrivons.
Modifié le 19/08/2018 à 11:56 par Barrymoussa180
ROSE Je n'avais pas lu votre texte et je le découvre ce matin
Je n'ai rien à ajouter. Tout a été dit
Merci
Rose
Barrymoussa180 Merci Rose, bonne journée, Rose.

Qu'ai - je à faire ?

Poésie  128    15  

Femme de Guinée

Poésie  200    11  

L'igname

Poésie  60    15  

Mon parapluie.

Poésie  136    22  

Pour vous qui n'avez rien

Poésie  148    7  

Quand le moment viendra .

Poésie  121    18  

Petits poèmes 02

Poésie  100    26  

Le silence

Poésie  93    8  

Ma fille au BEPC -Guinée.

Poésie  145    33  

Trois vers pour un motard .

Poésie  124    4  

L'éclair a fendu les nuages

Poésie  40    11  

État d'âme .

Poésie  127    15  

Les canards du parc ...

Poésie  104    3  

Le manège bleu...

Poésie  1563    7  

Crier grâce

Poésie  1072  

A MADAME T..

Poésie  138    10  

Papa tu es beau.

Poésie  132    14  

Visage esquissé / ...

Poésie  1017  

je t'aime jusqu'au bout ...

Poésie  1021  

UN AMOUR NE MEURT JAMAIS ...

Poésie  694    17  

Un demi-Librosophia, avec ...

Inclassable  1413    8  

Contrastes...

Poésie  1134  

Viagra

Poésie  1048  

LES PARENTS

Poésie  1497    9  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.