Paris, lensorcelant

Me sourit la Basilique
Du haut de son Mont
Jentrevois Modigliani
Incarnant Chaumont

Le Flore me renvoie
Ses inouïs chuchotements
Qua drainés la Seine
Sous lœil de ses ponts

Me parle le Luxembourg
Sa Médicis, ses beaux flancs
Les Tuileries sont amour
Dont le vert reste luxuriant

A quand reverrai-je Paris
Son zinc, ses monuments
Lhôtel du nord mappelle
De Lucienne, je retiens chansons

BEDOUIN dans Poésie.
- 703 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.