Paris- lille

Sur la route

J'ai pris la route du Maroille
En suivant les senteurs des sens.
Une liltitch c'est l'idéale
Cap'tain du bateau qui avance.

Ses marmousets, ses deux étoiles
la guident sur la voie du bon sens.
Chez Chetemie rien n'est banal,
c'est un vrai musée de l'errance,

Où le Poète vagabond
et sa compagne douce et discrète
ont subit le réveil bonbon
d'un téléphone qui fait la fête!

Nymphette et son doux prophète
Marduk qui aime tant le bois
ont fournit les bonnes baguettes
pour notre déjeuner de Roi.

Bien que Jérôme ai vu en mal
les deux chiens qui dans la boue dansent,
Marc qui ignore le carnaval
l'a apaisé sans remontrances.

Eausecour n'est pas si belette
elle connait le sens des pierres
leurs bienfaits, leurs paroles muettes
qu'au grand Enoch elle a offert.

j'ai pris la route du maroille
du virtuel au réel, je pense
qu'en suivant l'étoile du Nord
j'ai mis le doigt sur le bon sens,

j'ai mis le doigt sur un trésor!

Nayhenni dans Poésie.
- 748 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.