Paysages

Je voulais faire un beau voyage à travers le monde
Découvrir dinfinis paysages, des gens différents
Entre montagnes et vallées, plaines et déserts,
Plages et océans… Je men faisais une fête !...
Aller à la rencontre des autres, partager leurs rêves,
Leur façon de vivre, de penser, de se transporter…
Sous les forêts bienfaisantes, observer la canopée
Et toute cette vie bruyante et luxuriante; si riche !
Protéger les océans qui abritent des poissons colorés
Si beaux dans leurs étranges habits de lumière
Avec tant de grâce ils sillonnent les océans,
Ils plongent et nagent et dansent sans fin,
Ils remontent à la surface pour respirer
Puis reprennent leur majestueuse ronde aquatique
Le milieu marin sans ces animaux familiers
Naurait plus le même attrait, plus de charme
Et que dire des oiseaux dans les arbres en fleurs
Si on nentendait plus leurs doux chants
Leurs roucoulades et ritournelles, leurs trilles ?
La vie serait dune tristesse infinie,
Nos cœurs ne battraient plus à lunisson de la nature,
Nos sens ne sémerveilleraient plus de leur musique,
Nous serions tristes et désabusés..., anéantis !
Quelle existence vaudrait encore la peine !
Je voudrais faire la fête ensemble
Avec la famille, les amis, réunis
Tourbillonner sans fin, rire aux éclats,
Chanter, danser, vivre, quoi !
Etre heureux et profiter de la vie,
Et des contacts bienfaisants, des discussions !
Quil est bon, quil est merveilleux de rêver,
De parler, déchanger paroles et réflexions
Refaire le monde plus beau, plus juste,
Où chacun aurait sa place et laurait toute entière !
Est-ce si difficile daimer, de partager,
De donner sans rien attendre en retour ?
Je voudrais voyager à travers le monde
Et rencontrer des gens différents
Découvrir r que la terre est ronde
Et quon peut en faire le tour…
Ah ! Si tous les gars du monde
Pouvaient être heureux ensemble
Tout autour des océans
Les poissons mèneraient la danse
Et dans les forêts abondantes
Les oiseaux seraient à la fête !...
Venez avec moi, les enfants,
Les petits comme les moins jeunes,
La terre est bien assez grande
Le monde bien assez fou
Pour nous contenir tous !
Ensemble on tournerait sans fin
Sur une musique universelle !
Et main dans la main enfin
On connaîtrait le bonheur !
Lamour serait le plus fort
Et lamitié notre devise

Nanouelle dans Poésie.
- 931 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.