Plaidoyer pour les enfants.

L'enfant s'apitoie  par sa vue et par sa voix ,
Son parcours n'est souvent qu'un long chemin de croix .
II n'a pas encore l'art , de voiler sa voix  d'ange .
Sa voix d'or est douce comme la voix de femme. 

Bannissons  le fouet  sur tout ce petit corps ,
Un coup de fouet ne plie nos désaccords ,
Ne levons plus la main sur un enfant en faute ,
Qu'une voix qui monte durement le palabre .

Un bon coup de pouce et non un bon coup de patte ,
Le fera sûrement avancer.  Et laissons donc l'enfance 
Dans l'enfant. Ne fouettons  plus .Mère  Afrique  !
Les parents fouettent encore , au vu et su ,
Battons nous  donc , de front , jusqu'au, lieu méconnu.

Barrymoussa180 dans Poésie.
- 39 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.