poème à maxime

Poème à maxime (rose des vents)

Tempête à l’ouest de mon corps de mon cœur qui renchérit
Tout mon corps est en anarchie
J’ai jamais cherché les compliments ni la flatterie
Je suis un poète en quête d’inspiration et de folies…

Dans ma vie amours et vents tournants
C’est la réussite et tout est boucan
Je soutiens que l’amitié fait passer le temps
Avec, on ne vieillit pas on sourit de toutes ses dents

En revanche j’ai un rayon de soleil
Mon enfant à venir : il est sans pareil
Sans famille sans amis sans mais c’est le désert
L’amour, les sentiments : mon plat préféré le dessert

Je ne souhaite pas faire carrière
Juste vivre le moment présent sans rien faire

En définitive amis et famille … mon père, ma mère
Constituent le socle de fer, un jour je serais comme eux, fier

Fabien Rogier dans Poésie.
- 962 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.