Poétisons

Le destin a voulu que ma plume prend un jour la mer,
Venant s’établir sur ton ile qui m'est étrangère.
Par hasard nos pennes, un jour se rencontrèrent,
Elles se sont apprivoisées comme deux âmes sœurs.

Le plus beau hasard que j’ai connu c’est en naissant,
Quand mes parents on décidé de faire de moi un enfant .
Ce hasard vient une seconde fois m'offrir une occasion,
Qui a enfanté de cette amitié, quel joli présent!

L'amitié, ce joyau dont le cœur est son écrin,
Franchit les frontières et sans la manière elle vient.
Une fleur préservée où l'âme se sent bien,
C’est dans la sincérité et le partage qu’elle se maintient.

Poétisons-la avec toutes ses saisons, même en hiver,
Effeuillons ses rayons sur le lever de nos jours.
Faisons épanouir le printemps dans nos cœurs,
Aux parfum des vers et aux éclats de lumière.

Rimons nos aubes d'été et les nuées d'automne,
Habillons les matins de nos rimes qui résonnent.
Ecoutons le chant du jour en l’aurore qui rayonne,
Offrons les vives lueurs à notre ciel monotone.

Embellissons le silence de nos nuits aphones,
Quand le soleil se décline et que naisse la lune.
Semons les vers de nos poèmes qui se déchainent,
Pour échouer sur nos pages en un clapotis qui chantonne.

Dans nos écrits, se meuvent, pleuvent les envies,
Fredonnons leurs chansons, adaptons -les à notre vie.
Jetons nos haillons immaculés de la triste nostalgie.
Viens mon Amie ! Ecrivons ensemble la poésie.

Visiteur dans Poésie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.