Poisson

Poisson
 
Mon beau poisson, ô bel esprit
Trop indolent et si tranquille
Aimant pourtant les jeux subtils
Et les défis,
 
Tu fais serein mais entêté
Souvent rangé, tu te rebelles
Tu es dans l’eau comme en plein ciel
Si exalté
 
 
Mon beau poisson, ô bel ami
Qui aimes tant la solitude
Aimant trouver dans la quiétude
La rêverie
 
Tu en connais toujours un bout
Des petits mots qui vont au cœur
Et des clins d’œils évocateurs
Souvent très doux
 
 
Mon beau poisson, qui connaît tout
Du Moyen-Âge et des Lumières
Peut-être moins des fait-divers
Qui semblent flous
 
Tu as le ton assez mondain
Sachant tenir le bon langage
Mais ne faisant point l’étalage
Du châtelain
 
 
Mon beau poisson, l’introverti
Toujours au bord de la tristesse
Assez enclin à la tendresse
Et l’harmonie
 
Pour converser tu parleras
Avec envie la voix du cœur
Tu entendras avec bonheur
Ton petit doigt
 
 
Mon beau poisson, dans l’onde bleue
Voguant parfois le cœur amère
Cherchant si peu à te distraire
Trop consciencieux
 
Tu voudrais mettre de la vie
En recherchant quelques étoiles
Pour éclairer le sombre voile
Des cœurs trop gris
 
Mon beau poisson, je te vois bleu
Comme Neptune ou un saphir
Assez lointain faut-il le dire
Mais si précieux
 
Tu es l’Amour en perdition
Ou le génie des fabulistes
Tu fais écho aux humanistes
Sans prétention

Abdel.Koulla dans Poésie.
- 363 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.