Pour Que

Que d'adages en partage
Que de paysages en image
Que de croyances en RÉSONANCE
Que de plaintes non ETEINTES

Que de vers vont vers
Ce Que ce tout  renfloue
Que l' inné ne soit plus damné
Que le maléfice  passe enfin au sacrifice

Que rougissent les gisements qui mugissent
Que des mains se plissent et que d' âmes se noircissent
Que l'appât passe au trépas
Que s'effaçent les couleurs macabres qui n'enfantent 
Que douleurS

Pour,
Que les passions soient enfin saisons
Que  les arguments cessent leur dérision
Que les hommes retrouvent enfin la joie d'antan
Que les arbres fleurissent dans une ambiance réparatrice

Pour,
Une alchimie élaboratrice de paix ÉTERNELLE!

Momo dans Poésie.
- 1415 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.