POUR TOI, AMI TROUBADOUR

Dans sa triste solitude,
Joyeuse plume nous offre t'il.
Chaleureuse et amoureuse
Couchant ses interdits,
Brisant les verrous de son cachot.
Plume, assassinant ses freins.

Afin que rougisse son blues
Que tous, nous voulons rose ;
Parfumant cette amertume
Pour une vie qui marche au sentiment.
Sentiment épiçant nos heures
En face de sa sublimité.

Non le bleu qui donne le blues
Mais le bleu qui donne la vie
Ce bleu qui donne sourire
Bleu qui donne la pêche
Et bleu qui plonge dans l'ivresse,
L'ivresse de l'allégresse


ARTISTE DE L'ART dans Poésie.
- 212 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.