POURQUOI ?

Pourquoi un grand amour,
Soudainement
Se retrouve dans l'oubli ?
Quel grain de sable
A enrayé le simple mécanisme
De la roue du bonheur ?
Tout était si simple,
L'accord parfait de deux âmes,
La symphonie de deux cœurs amoureux,
La symbiose de deux corps assoiffés.
Qu'est-il arrivé
A ce bel amour,
Que l'on voulait toujours ?
La chanson douce de l'unisson,
Donnant tous ces chauds frissons,
S'en est allée
A pas de velours.
Tout n'est plus que tristesse,
Un pathétique chant de détresse.
Où es tu, grain de sable,
Qui, insidieusement, a enrayé
L'harmonie de deux vies ?
Et toi, sonate de mots doux,
Pourquoi ne pas avoir donné l'alarme,
Aurait évité ces flots de larmes ?
Il manquait à cet amour
La parole franche,
Celle du dialogue avéré
Du dialogue sincère,
De ce prologue vide de mensonges,
Aux prémices sincères
D'une réconciliation
L'excuse et le pardon,
Reconduisant aux rêves
Du ciel étoilé de l’amour.

Visiteur dans Poésie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.