Princesse

Parmi les fleurs tu es la meilleure, tu es la princesse,
Devant toi mon cœur se transforme et tressaute de liesse.
Il bat de ses ailes et gazouille, exprimant son allégresse,
Ta senteur enivre mon âme, elle lui fait retrouver sa jeunesse.

Ton charme fertilise mon corps à l'âge de sa vieillesse,
Il s'est remis de sa migraine, il a retrouvé sa souplesse.
Sentant de loin ton parfum,il retrouve une allure noblesse,
J’incarne le papillon qui s’envole avec des ailes molasses.

Je viens atterrir sur tes pétales, je me pose en délicatesse,
Je les caresse avec douceur par crainte que je ne les froisse.
Allaite-moi de ton nectar et enivre-moi jusqu'à l'ivresse,
O ! Ma belle fleur ta présence m’a fait oublier ma poisse.

Ton ensorcelant charme m'a fait perdre la sagesse,
A te voir l'inspiration se libère et ma plume tangue d'ivresse.
D'encre elle se soule et sur les pages elle danse avec adresse,
Elle écrit l'oraison du passionné qui implore et se confesse.

Troubadour dans Poésie.
- 29 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.