Princesse de glace

Tes yeux sont les joyaux de ma haine,
Tes lèvres sont la fin de ma vie.
Mon amour s’est transformé en peine,
Une partie de ma vie est partie
Et je suis mort puisque cette gène
Est celle qui a détruit ma vie.
Cet amour dont tu étais la reine
Etais le premier de mes lubies
Dans ton énorme manteau de laine,
Tu restera ma plus grande envie.
Au final, l’amour ça tue, la haine
Ca maintient en vie. Pourquoi ? Pour qui ?
Pour celle qui a vu mes deux veines,
D’un rouge sanglant, gâcher ma vie.
Tes yeux sont les joyaux de ma haine,
Tes lèvres sont la fin de ma vie.

#Sy-Sy

troispoetesdanslherbe dans Poésie.
- 969 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.