princesses sans solitaire

Dans les contes pour enfants, les princesses donnent des baisers aux crapaud. Dans la vie réelle, les princesses embrassent les princes et ceux-ci se transforment en crapauds.
Paulo Coelho


Princesses sans solitaire

Pourquoi tant de belles princesses vivent seules ?
Question vole, étaient elles tant en dautres temps ?
Ou bien existait –il tant de princes charmants ?
Voltige la question et, piqué dans les meules,

En quête dun répondu. Le silence se fait veule.
Le froid, de tous ces cœurs, gèle lor de létang
Où aiment se baigner, mystérieusement,
Nymphes solitaires qui, sans bruit, senlinceulent.

Pourquoi tant de belles princesses esseulées ?
Auraient-elles peur du loup ou, des trolls essoufflés ?
Est-ce leur propre choix, le fruit dune grenade?

Et flotte la question, en bateau de papier
Mâché pour loccasion. Attente de troupier.
Alors les jeux sont faits ? Ni Princes ni sérénade…

Nayhenni dans Poésie.
- 892 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.