Providence






( Daphnis et Lycenion de Marc Chagall )

Providence .

Mon tendre amour, ma divine providence
Providence de Dieu, et toi dans ce matin,
Matin bleu qui se lève, sur un lit de satin,
Satin des draps défaits, où l’amour danse,
Danse sensuelle, de deux corps enroulés,
Enroulés autour de voluptueux cordages,
Cordages de la passion, avec toi je voyage,
Voyage sur les vagues, de notre intimité ,
Intimité de l’être, et nous deux embarqués,
Embarqués sur un rêve, où je suis avec toi,
Toi qui me fait vibrer, en pénétrant l’émoi,
L’émoi des sens, de cette vague sensuelle ,
Sensuelle valse, au va et vient passionnel,
Passionnelle fusion, qui murmure au silence
Silence où les soupirs, exultent la délivrance.

©Jeanine Chatelain 

le 6 septembre 2018

 
 
Et leur chanson se mêle au clair de lune, au calme clair de lune triste et beau .
Verlaine, Fêtes galantes, Clair de lune

( Belle des Bois) dans Poésie.
- 58 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.