Quand je parle d'amour

Quand je parle d'amour

Quand je parle d'amour
C'est à toi que je pense sans détour
Tu es mon inspiration
Mon improvisation

Le vent chasse toujours les nuages
Dessine un nouveau paysage

Pas de remous
Ne pas crier au loup 
Préférer le silence
Aux mots et leur violence

L'automne est arrivé
Doucement, sur la pointe des pieds
Tu réapparais

J'aime plus que le virtuel
Les situations réelles

Le fond de l'air est doux
J'avoue faire un rêve un peu fou
Celui de me pendre à ton cou
De croquer tes joues
Et ne faire qu'une bouchée de ton coeur d'amadou

Sur une portée mélodique
Revivre des instants magiques
La douceur de nos heures exquises
caressées par la brise 
 
Invitation de Schubert jouant sa Sérénade
Pour une romantique escapade
Bonheur de retrouver l'insouciance
Le temps d'une danse

Comme la première fois
J'ai le cœur en émoi 

Grise moi de tes baisers
Pour oublier


Mais dis quand reviendras-tu
Au moins le sais-tu ? 


lilia02
24.09.2018

lilia02 dans Poésie.
- 82 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.