Quand l'amour s'en va

Quand l'amour tout à coup s'en va,
Quand son horloge arrête ses pas,
On reste tout pantois,
On se demande pourquoi ?
Pourtant on n’a rien vu venir,
On s'interroge, on soupire.
Quand la pendule de l'amour s'arrête,
La vie perd tout son sens d'être.
Les souvenirs surgissent en une toile,
Où est passée cette belle étoile,
Qui a donné cet amour merveilleux
Qui brillait tant dans les yeux ?
A-t-on manqué de souplesse,
Peut être commis une indélicatesse ?
On n'a pas eu ces engueulades
Hissées au rang d'un sport, une dérobade.
Pourtant, chacun de son côté
S'est investi à part égale.
Quand l'amour s'en va,
Que l'horloge de la vie s'emballe,
Faire de suite son mea-culpa
Avec la plus grande sincérité,
Chaque jour croire avec fermeté
En l'amour, son histoire idyllique,
Croquer ensemble la pomme magique,
Discuter de sa saveur parfois caustique,
Ensemble en faire le fruit idéologique
Pour un ciel toujours magnifique…

Visiteur dans Poésie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.