Radeau vers l'oubli.....!

Aujourd'hui encore l'esprit se perd,
 labyrinthes, impasses, spirales sans fin.
Souvenirs, silences, goûts amers,
toujours et encore ce même refrain .
 
Chevauchant des nuits le nuage de l'oubli,
emporté par le vent du désespoir.
Naviguer dans des mers, le ciel assombrit,
pas un rivage, une terre ou échoir.
 
Les rêves qu'autrefois tu as animé,
la saveur des tes lèvres, tes promesses.
La douceur de ta peau, qui a si parfumé,
des nuits d'amour parsemés de caresses.
 
Ce radeau de l'oubli vogue à la dérive,
sans voiles, sans mât,  chahuté par les vagues.
M'enaçant de sombrer, aucune alternative,
qu'aujourd'hui sans doute tu te targues .
 
 Zigzaguant  entre écueils, il avance,
écorché, en lambeaux, en perdition.
Pas une étoile, un rayon, une croyance,
un gouvernail en pleine défection.
 
Plus il s'enfuit, plus elle est présente,
il ne sait pas comment s'en défaire.
Quoi qu'il fasse, quoi qu'il intente,
de tes souvenirs il se sent sens tributaire.
 
Avec toi il a découvert le verbe aimer,
intemporel, cette passion qui a dévoré.
Au point que plus rien ne semblait exister
à la passion qui si souvent avait embrasé
 
Ton sourire, ton regard, tout ton être,
ta douceur dont il jamais  ne se rassasié .
Auprès de toi il s'est vu renaitre,
et sans de toi, il a cessé d'exister.

joker062 dans Poésie.
- 876 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.