Regarde mon fils...

 
Ca a commencé ainsi !
Un point  comme
un grain de sable,
on dit même plus petit,
où TOUT, était
à l’infini…
L’horloge temps
s’est mise en marche,
à ce moment précis.
- Papa,
comment est-ce possible,
le monde qui nous entoure,
les étoiles, le soleil, la terre
la lune,
moi, toi, maman
et mon chat Tambour,
viennent de ce grain,
si petit de sable
dans ma main,
comme une tête d’épingle ?
Regarde, rien dans le vent
et tu appelles ça, Big-Bang ?
 
Tu dis papa que TOUT
a commencé
il y a treize milliards
d’années.
Mais une fois né, il
est parti dans l’abîme
et il mourra,
comme à chacun 
son temps et à son tour,
même mon chat disparaîtra
un jour !
 Le père sourit.
- Assieds-toi Jules
face à la mer et
laisse ton esprit
errer, à travers
loin, très loin,
dans l’Univers.
Et ne t’inquiète pas.
Le temps arrivé,
Quelqu’un va claquer
des doigts  
et il dira amusé,
 QUE LA LUMIÈRE SOIT !

Les inquiétudes d'un enfant curieux et une pincée d'ironie !
 
 

 

cornelius dans Poésie.
- 830 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.