RENAISSANCE (acrostiche)

RENAISSANCE, tel est son nom
Elle est revenue , frêle et trébuchante
Naguère, elle était fringante
Avec ce vilain AVC, elle est encore pantelante
Il lui remonte le moral de façon charmante
Sans son amitié , elle serait peut-être mourante
Sans cette amitié, elle serait partie, la méchante
Avec avidité elle écoute les vers qu'il lui chante
En lui, elle est toute confiante
C'est le miracle d'une Amitié naissante
Et c'est tout ce que demande cette femme renaissante


Celui à qui est dédié ce poème se reconnaîtra, sans doute

duchesse dans Poésie.
- 132 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.