Reste au lit mon amour

La neige a déposé son manteau de froidure
Tout doucement la nuit pendant qu’elle dormait
La vie semble arrêtée le silence perdure
Reste au lit mon amour, te regarder me plait  

J’aime sentir ton corps près du mien allongé
Te regarder dormir si je suis éveillé
A l’unisson du mien écouter ton cœur battre
Et frôler doucement ton joli sein d’albâtre  

Quand ton tendre regard se posera sur moi
Je sentirai  mon cœur palpiter dans ma tête
Et nous prolongerons ce moment plein d’émoi
Ce premier jour de froid sera un jour de fête

Mon amour, profitons de ce temps qui nous reste
En vieillissant ensemble on s’aime d’avantage
Vivons un peu pour nous et oublions notre age
Recouchons nous bien vite de la vigueur me reste    

Devant la cheminée tout en ombre chinoise
Nos deux corps enlacés ondulent au plafond 
Rythmés du battement de notre franc-comtoise   
Puis nous nous endormons dans un sommeil profond

chavigner dans Poésie.
- 620 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.