Retraite divine

Tout seul dans son église un vieux curé pleure
Aujourd’hui, hélas, le temps a sonné l’heure
L’ordre est venu d’en haut, il n’avait pas le choix
Finis pour lui les messes et les signes de croix  

En quittant cet endroit il fermera la porte
Et souhaitera tout bas que le bon dieu l’emporte
Puis en tournant la clé une dernière fois
Seul dans ses pensées il entendra des voix  

Incapable c’est vrai de retenir ses larmes
En quittant ce village qui avait tant de charme
Il souhaitait partir sans prononcer d’adieu
Un autre apportera la parole de dieu

Le destin quelques fois réservent des surprises
Il regrettait déjà sa décision prise
Essuyant une larme il avança d’un pas  
Et constata heureux que tous étaient présents

chavigner dans Poésie.
- 862 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.