Retrouver son essence

Dors, dors bien tranquille
Toi âme tourmentée
Ne te préoccupe guère
De ce qui t'ennuie

Oublie la rancœur d'autrui
Les blessures de la vie
Les passages à vide
Dans ce monde, de haine, avide

Ecoute tes propres battements
Toi cœur encore vivant
Imprègne-toi de tes mouvements
Toi seul en connais le sermon

Recroqueville-toi sur toi-même
Comme aux tous premiers instants
Où la nature, de toi, fit un embryon
Tout nu, totalement nouveau

Dors, dors tranquille
Toi âme riche en innocence
Retrouve le fin fond de ton essence
Celle qui précède ta naissance

venus2015 dans Poésie.
- 916 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.