Rêve d'évasion...

De ta tour d'Ivoire 
Fleur, un soir
Avec espoir
Et patience 
Je scierai les barreaux   noirs 
De la prison de ton silence 
Pour te délivrer et te rendre l'ivresse 
De l'amour de ta jeunesse 
Sur ce cheval ailee, Pegase 
Nous nous enfuirons fugaces 
Vers des contrées célestes,  eperdues
Des mondes inconnus 
Laissant,  derrière nous
Notre passé et années revolues 
Cette société si floue 
Sous ses sabots jailliront des gerbes de lumière 
Au fin fond de l'univers 
Pour brouiller notre piste
De  cette planète si triste
Tes cheveux blonds, au vent
Braveront le néant 
Vers la constellation 
D'Orion
Dans cet éternel voyage 
Nous n'aurons plus d'âge 
Au delà de mille ans
Sur chaque étoile
Sans voile
Nous ecrirons, le mot :" Amants "
Comme Adam et Eve
Au matin, du premier rêve... 

delta delta dans Poésie.
- 859 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.