Révolution

Je vis dans un monde où des mômes couchent dehors,
à première vue pour l'élite cela ne pose aucun remords.
Il paraît que l'on ne peut rien y faire.
Je n'y crois pas et cela dur comme fer.
Comment faire tourner cette foutu planète
si maintenant les gens n'en font qu'à leur tête.
Le monde devient fébrile, on ne pense qu'à soi,
beaucoup plus facile que d'ouvrir ses bras.
Il n'y aura plus jamais de souffrance
si par bonheur on oublie l'ignorance.
Mais quel chemin prend notre France ?
Ooooh ! nom de dieu quel décadence !
Ouvres ta fenêtre, regardes dans ta rue,
devant toi, des vieux n'y arrivent plus,
ne se chauffent plus et ne mangent plus.
Homme de pouvoir planqué dans ton boudoir,
cuve ton champagne en tartinant ton caviar
et saches qu'au fond de certaines ruelles
gronde une bête féroce, aux abois et cruelle
qui n'attends qu'une seule petite chose,
une erreur, un faux pas de ta part
pour surgir tel un fauve venu de nulle part
montrant ses dents sans modération.
Tu découvriras alors son petit nom.
............Il se nomme Révolution.

Chris.Mady dans Poésie.
- 737 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.