Rien qu'un beau sourire

Elle regarde la mer avec lenteur et sagesse
Les vagues roulent et forment des prouesses
Son regard humide et ses pensées amoureuses cessent
La houle sur les rochers oppresse

Les larmes de son doux visage s'étalent
Le vent redouble d'une force brutale
Ses yeux chagrins couvrent un souvenir glacial
Le givre forme un payage de cristal

S'éveille la magie du soleil qui vous illumine
Son envie de renaître sous des mains calines
Les flots déroulent une tendresse qui vous fascine
Son sourire éclaire un magnifique amour qui vous domine

beulag46 dans Poésie.
- 91 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.