Rondel d'automne

Sous un feuillage mordoré
S’est glissée la douce  mésange,
J’entends battre le cœur d’un ange
Qui chante la fin de l’été.

Les sentiers sont tous décorés
De fins cristaux aux lueurs oranges,
Sous un feuillage mordoré
S’est glissée la douce mésange.

Un vent léger a caressé
Des arbres rouges, leurs phalanges,
Qui remuent de façon étrange,
Vont-elles jouer du clavier
Sous un feuillage mordoré?

banniange dans Poésie.
- 47 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.