SANG FROID

J’ai failli perdre mon sang froid
Devant ce caractère impitoyable d’un démon en exploit
D’une bavure sanguinaire d’un être acariâtre
D’une énergie accablante  nécessitant l’aide d’un psychiatre
 
J’ai failli perdre le peu du courage qui m’est resté
Devant ce regard arrogant plein de méchanceté
De cette audace déplacée, de ce mouvement instantané
Disposé à neutraliser l’autrui avec une telle habileté
 
J’ai failli perdre ma foi-je n’avais pas su comprendre
En une seule seconde- j’ai cru ma raison se fondre
Devant ce statut dont l’animosité est prête à délirer
Tout comme un lion en rage en position de dévorer
 
J’étais avachie comme une bête soumise
Complètement anéantie par la situation de crise
Mélancolique-tel est mon ressenti par tous ses propos crus
Décidés à rendre ma personnalité abattue
 
Louve 17/10/16

louve.hianja dans Poésie.
- 124 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.