SANS REPERE

J’en perds mon latin
Dans ce grafouillis de monde
Cet univers m’inonde
 
Je perds mon chemin
Dans cette ville immense
De par ces embouteillages monstres
 
Je perds ma patience
Devant cette chaleur intense
L’été bat son plein
 
Je perds mes repères
Ma boussole va de travers
Mon horizon semble lointain
 
Louve, 04 Juillet 2018

louve.hianja dans Poésie.
- 56 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.