Schizophrenia

Comme dans un rêve je suis transporté 
Loin de toute cette réalité 
La peur au ventre, je ne sais 
Pas encore si je vais pouvoir assumer 
Le fait de me laisser aller 
A tant de volupté 
Cette vie m'a tant pris, tant dégoûtée 
Que je ne pensais plus pouvoir autant l'apprécier 
Mais à cet instant tout mes doutes se sont envolés
 Je commence certes une nouvelle épopée 
Où le plaisir est le maître mot de tout 
Comme une envie de s'envoler loin de vous
Loin de toi, de moi, de nous 
Que d'intrigue lorsque l'on est ensemble 
Regard furtif échangés, innocent puis passionné 
Se voir en toi, tel un miroir 
Qui reflète ton âme au côté de la mienne 
Comme une évidence, cette rencontre inattendue 
S'est faite dans de telles circonstance 
Que l'on ne l'attendait plus 
Nous laissant béatement sourire à l'avenir 
La seule à te voir, un lien se tisse entre nous
Les autres ignorent vraiment se qu'est l'intimité
Le partage secret d'un lien qui peut être caché 
Etre normal nous parait bien désuet
Mais nécessaire parfois pour ne pas les choquer 
Alors laisse moi profiter de ces moments 
Ou mon double me parle, me conseille, me commande
Partage avec moi des moments inavouable 
Ce désir inchangé d'être toujours à ces côtes
Me fait voir la vie sous un autre coloris 
Alors s'il faut jouer chaque jour cette comédie qu'es la vie 
Pour mieux me retrouver près de toi, le soir niché en ton sein, à l'abri
Je veux bien pour cela sacrifier toute ma vie 
Peut être qu'un jour, arriverai je à mon tour,
A me réconcilier avec elle et à l'aimer, car qui sait 
Ce que peut nous aider à accomplir l'Amour Intelligente est celle qui disait 
Que l'Amour perd de son élégance quant il cesse d'être caché
Protégé au fond de mon cœur, apparent par moment 
Dans mes nuits les plus noires, me troublant constamment 
Étrange obsession, délirante passion
Me laissant enfermée dans mes pensée
Là où tout est plus beau, en soi ma réalité n'a rien à leur envier
Alors je continuerai à naviguer 
Sur l’océan de ton âme, l'épurant de mes mots 
Contemplatif de ces nuits dont j'y trouve aucuns défauts 

Nissia 
21 Septembre 2014

nissia dans Poésie.
- 1107 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.