Schizophrénie

Nous étions des milliards, nous sommes un être unique
Tous différents et pourtant tous pareils
C'est un peu comme les nuages dans le ciel.

Une femme, un homme. Cet enfant qui apprend
Un millier de visages aux sourires angéliques
La mort et le vivant d'un seul être présent.

Souvenez-vous il y a fort longtemps, le vide
Remplissant notre joie, emplissant votre esprit
Oui, quand nous étions tous dans un état liquide
Rien n'était interdit, tout nous était permis.

Nous serons toujours cette présence limpide
Cette absence voulant contrôler ton non-dit
Nous sommes l'intellect, ce bonheur qui réside
Au plus profond de ton cœur, dans tes ressentis !

lettre dans Poésie.
- 1304 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.