SECOND JOUR SANS TOI (acrostiche)

Second jour sans toi
Et pourtant je te sens si proche
Comme chaque matin, je fais attention de ne pas t'éveiller
Oui, je marche à pas feutrés
Ne pas faire de bruit
Devant ta place vide je m'arrête

Je voudrais pouvoir encore te caresser,
Ouvrir la porte pour ta sortie matinale
Une fois encore, une seule fois
Retrouver la douceur de ton poil

Sans cesse, tu es présente à mes côtés
Avec toi, la vie était douce et sereine
N'entends tu pas mes cris de détresse
Silencieuse et pourtant qui cogne dans ma tête ?

Tu as été ma joie de vivre, ma liberté
Où que tu sois, au paradis des chiens
Il faudra bien que je m'habitue, mais ne jamais t'oublier

duchesse dans Poésie.
- 555 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.