Serment de jeunesse .

Ce texte est une réponse à Serment de jeunesse . de Barrymoussa180.
Quand nous étions jeunes ,
Sur des nattes aux tresses d'or ,
Déroulées , comme jamais ,
Le regard brillant de la lune ,
Nous poussait à rêver !
C'était au  village , et rien,
N'arrêtait nos promesses,
De mariages enfantins ,
A nos Colombelles ,
Dans la nuit tiède d'Afrique ,
C'est elles qui commençaient  :

Un homme qui boit ,
je n'aime pas .
- Je ne boirai pas .
Un homme qui fume ,
Je n'aime pas ,
Je ne fumerai pas .
Je n'aime pas un homme
   Qui ment ,
Je ne mentirai pas .
Je n'aime pas un homme ,
Qui vole ,
Je ne volerai pas .
Je n'aime pas un poltron ,
Je ne serai pas un poltron .
Je n'aime pas un homme jàloux
Je ne serai pas çà ... 
Alors c'est réussit ,
Et ça se voit .
Alors je chanterai ,
Déjà je chante ,
Alors je rirai ,
Déjà  je ris .
Alors je t'aimerai ,
Alors je t'aime .
A cet instant la lune ,
A déjà sommeil ,
Elle est au bas ciel .
Et  les fille sont  loin .
Mais on entend encore ,
Leurs voix qui nous répondent :
Alors je t aimerai ,
Alors je t'aime . 


 

Barrymoussa180 dans Poésie.
- 211 lectures - mention j'aime


Ce texte à inspiré les textes suivants

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.