Soi futur

Profond et triste, lourd comme une ancre,
Il pèse le vide, froideur inconsistante, 
Un galet humble en guise de coeur,
roulant et poli, perdu.

L'avenir s'étend en plage infinie,
Où l'espoir teinte de rouge le trait de l'horizon,
Quand les oyats des dunes sifflent et dansent sous le vent.

Chacun des légers grains que balaye l'écume
Est un univers possible, une porte vers l'ailleurs,
S'offrant telle une promesse au promeneur désaxé.

La clarté règne sur son monde,
même s'il garde les yeux fermés, ignorant ce qu'il est.
Elle l'inonde, le ballade, lui réserve un empire,
Attendant qu'il soit prêt, qu'il puisse se révéler,
Pour la transmettre aux autres, tout pétri de bonté.

audrey.irradiance dans Poésie.
- 1099 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.