Soleil.










"Sandrine Bodiguel Peintures"


Soleil .

Quand l'aube embrase le ciel , des rayons dorés se posent ,
Le voile noir de la nuit se déchire , et entrouvre les roses, 
leurs pétales se déplient , mouillés de la rosée du matin,
Joyaux de cristal scintillants, sur le tissu de soie d'un écrin.

Des essences enchanteresses montent de ce jardin de fleurs,
Qui parfument les draps défaits des lits , de suaves senteurs,
Dans la lumière jaillissante et ses paillettes aux reflets d'or, 
La chambre des amours s'éclaire , et le jour enlace les corps,

Sur un même oreiller, deux chevelures s'étalent côte à côte ,
L'aurore éveille les âmes endormies, enserrées l'une à l'autre ,
Et déplie un voile de satin doux sur la nudité de leur amour , 
Qui s'étale sur cette couche, et s'étire, dans la clarté du jour ,

Soleil, tu chasses les étoiles de la nuit, réchauffants des déserts ,
Tu fais naître la vie , et des jardins , dans des mondes austères ,
Le corbeau est blanc , ses ailes déployées , vers l'astre flamboyant, 
Qui embrase les coeurs de lumière , et fait battre celui des amants.

Jeanine Chatelain, le 14 juin 2018 .

“J'ai tout donné au soleil, tout, sauf mon ombre.”
Guillaume Apollinaire 

Picardie dans Poésie.
- 152 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.