Souffle de vie (anadiplose)

Souffle de vie

 

Et du néant naquit une simple vie,

Une simple vie qui mène à l’amour,

A l’amour, je dépose à tes pieds qui me lient

Me lient d’une envie au petit jour,

Jour après jour, et nuit après nuit,

Nuit qui soulage toutes mes envies,

Mes envies amènent mon bonheur,

Mon bonheur croît dans tes yeux bleus,

Bleus d’Auvergne ou bleus de Franche-Comté,

Comptez sur ma discrétion de vous aimer,

Aimer jusqu’à la folie comme un rêve,

Rêve à n’en plus finir, ­ hélas, tout cela se dépose ! ­

Se dépose à tes pieds Dans le souffle de vie !

 

© Patrice Merelle 2017

Patrice Merelle dans Poésie.
- 315 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.