Sous le soleil de la parole - Jean Sénac

On est le 27 août, dans 4 jours il sera assassiné.





Ce poème est sous l'égide de (Homosexualité algérienne)

Je le lis à l'intention toute particulière du 44eme anniversaire de l'assassinat du poète Jean Sénac le 30 août 1973 à Alger à l'âge de 46 ans.
J'aime bien ce mixte homosexuel, chrétien, socialiste, libertaire, algérien il reste pourtant relativement peu connu dans le Panthéon de nos poètes homo-fréquencés, peut-être parce qu'il a fait le choix de l'Algérie et puis aussi parce les homos comme les autres préfèrent les arts visuels, au pire la littérature pourtant je vous assure que la poésie ça sent aussi le cul.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_S%C3%A9nac_(po%C3%A8te)

Texte intégral : Sous le soleil de la parole - Jean Sénac 1926-1973
À Jean Cayrol

Les mots roulent dans la chair
comme des galets bien ronds
comme des cris polis
une langue de fond
Tes mots sont des mots sans phrases
qui savent jouer à vivre

La mort a coupé le pain
dès qu'il EST entre nos dents
sur les lignes de la main
les arbres tremblent d'oiseaux

Cœur plumier de l'arbre en fête
trait dans le cahier de ciel
les plus sages ont triché

Et maintenant je te parle
comme celui que l'on sait
ma mère une serpillière
le journal un oignon cru
sur ses lèvres la lumière
et mille saveurs sans goût

Et dans ses cheveux l'oiseau
qui fait son lit de misère
et le soleil qui tricote
un linceul de soie passée

Tes mots sont des mots de sang
pour la mère et pour l'enfant

Les mots droits qui se faufilent
entre les feuilles les mains
les mots proches éclatés
dans la gorge avant le cœur

Moi je les connais tes mots
lorsqu'on les fait trop parler
ils ont des sueurs d'homme.


Jean Sénac, assassiné en 1973.
Lu par le poète queer Alain Cabello Mosnier
le samedi 26 août 2017

A toi Jean

Poésies queer dans Poésie.
- 468 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.