Sous les yeux de mon fils

Il est tombé du ciel sur la locomotive
Ce chômeur miséreux  plus rien ne le motive
Fatigué de la vie du pont il s’est jeté  
Au raz du conducteur  son corps s’est écrasé    

C’est aux pieds de mon fils que cet homme  brûlait
Sous des cris inhumains son corps se consumait
Il suppliait le ciel de lui prendre la vie
Les flammes de l’enfer plutôt que la survie

Mon fils en alertant avait sauvé sa vie
Mais son corps trop brûlé en limitait les jours
Le pauvre n’était plus qu’une masse noircie
Lorsque sont arrivés les premiers secours

Il mourut dans la nuit, vaincu par la souffrance
Personne à l’hôpital ne vint le réclamer
La misère est partout elle a gagné la France
Un conducteur de train ne fait que sangloter  

chavigner dans Poésie.
- 887 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Sous les yeux de mon fils

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
ROSE Trop de misère, rop d'indifférence, hélas !
chavigner Mon fils avait été très secoué par ce suicide.Il est toujours à la SNCF mais à un autre poste.
ange GRR cela fait deux fois que je tente de mettre un commentaire et la page s efface, le site aussi je recommence,
ange Etre en face de la mort, d un suicide ou d un grand brûlé doit être bouleversant. Votre fils est admirable de retourner au travail après cette vision terrifiante. Vous vous avez un grand courage de souligner une telle scène. le texte est pris dans la vraie vie à bout portant... Il faut du cran pour avaler une telle situation. Cela m est arrivé à mon travail : la concierge s était défenestrée et mon patron m a dit d aller m en occuper.. Elle était tombée à travers une verrière dans un café.. J ai dû faire face.. appeler une ambulance, nettoyer le sang. Tous les employés du restaurant m ont regardé faire aucun na bougé : des Turcs, Espagnols, Italiens. Après on me nommait la sorcière !
Il faut savoir tenir dans ce genre d événement et tenir encore. merci de pointer du doigt ce que chacun peut ou doit voir un jour.
chavigner A la SNCF il lui a été proposé une aide par un psychologue.Mon fils a accepté et cela lui a fait un bien fou,car il dormait de plus en plus mal.Il entendait chaque nuit le bruit du corps de cet homme qui brûlait à l'intérieur.
Pas facile d'être conducteur de train dans ces moments là en plus il faut prévenir pour éviter un accident

De Montgivray à Karachi

Poésie  865    4  

Triste libération

Poésie  1018    7  

Amour virtuel

Poésie  931    5  

Je n'ai pas eu les mots

Poésie  1029    6  

La trompette et l'accordéon

Poésie  1135    5  

Donne moi tes lèvres

Poésie  903    5  

Laisse sécher tes larmes

Poésie  870    4  

Mon nombril et moi

Poésie  1113    4  

Louis

Poésie  1014    3  

Le sexe d'un géant

Poésie  935    7  

Conjuguons notre amour

Poésie  1155    9  

La passion

Poésie  920    7  

les désirs interdits

Poésie  795    2  

Le vieux fauteuil ..

Poésie  1025  

Vois là...

Poésie  63    12  

Pour toi mon ami joël...

Poésie  982  

LE GRAPHITAGUEUR

Poésie  514    13  

la coiffeuse

Poésie  385  

L'Amour pour apparat

Poésie  1233    13  

Atangana

Poésie  38    4  

Voyage prémonitoire…

Poésie  181    14  

Projection couleur sur le ...

Poésie  1257  

Destin mon amour

Poésie  1576  

Tronc d'arbre mort et moussu

Poésie  1272  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.