Souvenirs d'un réfugié

Je me souviens de la guerre
Je me souviens de ma vieille terre
Je me souviens de mon frère
Je me souviens de ses yeux couleur d'or
Je me souviens de sa douloureuse mort.

Je me souviens de ma peine
Je me souviens de mon grand départ
Je me souviens de la Seine
Je me souviens de ce dangereux phare.

Je me souviens de la panique
Je me souviens de ces visages pathétiques
Je me souviens de cet inconnu
Je me souviens de son corps nu.

Je me souviens de l'attente
Je me souviens de la tente
Je me souviens de ma vie d'immigré
Je me souviens de ma vie d'infortuné.

Je suis la douleur de ce monde
Je suis la terre la plus féconde
Je suis le fruit attachant
Que tous les gens
Observent avec des regards méprisants.

Je suis la plus douce des laines
Que vous manipulez avec haine
Je suis juste....
Un Homme.

Taratis dans Poésie.
- 36 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.