STRATE ET TIC

STRATE ET TIC

Au sein des saveurs révolues
Plane une ambiance hypnotique
Empreinte d’amulette cathodique
Au rayonnement déterminant
Le cercle de nos rêves inachevés.

Au paroxysme du manque
Se diffuse la confusion mentale,
Empreint de discordance des sens,
En partance pour la déliquescence,
Sur la voie d’une pharmacopée
Au goût de psychotropes bien trop nocifs
Pour se maintenir éveillé.

Au-delà de la mort des sentiments
Règne un climat
Excessivement navrant
Rythmé par les cacophonies digitales
Des fournisseurs d’accès
Aux faux-semblants.

Au sein de la gesticulation
L’hystérie collective prend forme,
S’anime
Sans aucune idée
Ni véritable destination.
Voilà la grande marche numérique
D’une humanité mécanique
En mouvement.

Les statistiques
Étouffent
Les flammes
De la révolution.
Vive le vent.

Gaspard Collal dans Poésie.
- 160 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.