Sur cet air de jazz...

Sur cet air de jazz,
Je jappe et je jase
La rime est facile
Mais elle est affriolante au possible.

Passage obligé :
Rasage de près
Mes veines ne sont pas ouvertes
Sur le monde accaparé.
Désincarné je subis la voix
Qui ne mène nulle part.

Fabien Rogier dans Poésie.
- 960 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.