Ta beauté, mon obsession

L’inexpugnable arrogance de ta beauté
Suave cocktail de charme et de volupté,
M’enivre, m’ensorcelle, m’embrase
Et me noie dans un océan d’extase.

Quand, comme un coup de poing tu m’es tombée dessus, 
L’instant furtif d’une esquive à peine conçue,
Je suis resté je crois, sonné dans tout mon être
Et Dieu sait, je ne suis pas près de m’en remettre.

Vois-tu beauté, tu es venue comme une étincelle, 
Et tu es devenue une étoile immortelle
Qui brille dans mes nuits les plus sombres
Et me suit ça et là, fidèle comme une ombre. 

Sur ta longue et rayonnante chevelure bouclée 
Et tes séduisantes jambes fuselées,
J’ai mille fois promené mon calme regard
Tel un expert devant l’éclat d’une œuvre d’art.

S’il m’arrive de me sentir la peau d’un obsédé, 
C’est juste que j’ai le regard débordé
Par le charme exquis de tes rondeurs que je lorgne
Et qui font de moi un homme sans vergogne.

Parfois j’essaie de me trouver une valable raison 
D'oublier ton image dans ma tête coulant à foison.
Mais la vue ton sourire donneur, d’envies de passion
M’a trop vite ramené à ma douce obsession.

Car l’inexpugnable arrogance de ta beauté 
Suave cocktail de charme et de volupté,
M’enivre, m’ensorcelle, m’embrase
Et me noie dans un océan d’extase…

Constant dans Poésie.
- 2828 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.