Tel Homme , tel fouet .

O pâtre , ta houlette ,
Regente mille veaux ,
Mais la même baguette ;
Ne plie deux jouvenceaux .
Car pour guider les Hommes ,
Il faut des porte-voix  ;
Il faut poser des formes ,
Et lire ,  à  haute  voix  ;
Comme une longue lettre ,
Tous les fondamentaux. 
Il faut placer ou remettre ,
Dans les cœurs et les cerveaux ,
Des normes sans vacances  ;
Qui portent à  dessein  ,
De vives  espérances 
De paix au cœur Humain .
Un cœur de pierre 
Ne peut conduire , loin ;
O berger ,   mon pâtre ,
Le genre Humain .
Tel Homme  , Tel  fouet ;
Est sans ambivalence ;
A tout veau ,   tel  fouet ;
Voilà  la  différence .
O pâtre mon berger !
Dans la marche commune ;
Il y en a qui résistent  ;
Ceux - là , sont  blâmés !
D'autres qui acquiescent ;
Ceux - ci  ,  sont  flattés !
Chacun , sa récompense ,
Par  la  nature et  Dieu  .
Dieu ,  est  le berger de l' Homme.
Adieu . 
L'  Humanite'  marche  .
O   pâtre !

 

Barrymoussa180 dans Poésie.
- 83 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Tel Homme , tel fouet .

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
ROSE Vraiment sublime partage que j'ai adoré lire
Un grand merci Barrymoussa
Bonne journée
Picardie Très beau, il y en a malheureusement qui fouettent leur femme , sans savoir pourquoi, faire marcher le monde à la baguette , n'est pas la bonne solution.
Barrymoussa180 Merci , mes amis . merci à tous .
louve.hianja Merci beaucoup Barrymoussa; Je rejoins Jeanine dans son commentaire-

Amicalement
Barrymoussa180 Je parle de fouet, dans le vrai sens pour les veaux , mais dans le sens figuré , chez les humains.
C'est que pour conduire un troupeau , les bergers le savent , tout animal qui s'écarte du chemin est frappé .C'est à dire que le traitement est le même .On a donc :pour tous les veaux , un fouet , c'est marche ou creve
Barrymoussa180 Alors que chez les humains ,c'est différent ,les Hommes pour marcher ont besoin pour certains qu'on les y oblige ,c'est à dire qu'on les force .Tandis que d'autres ne marchent que quand on les flatte .Pour la même action ,pour certains ,il faut la force ,pour d'autres les palabres pour qu'ils marchent , donc le fouet dont je parle pour les humains est ici figuré,
C'est la façon de conduire les hommes. Cette façon doit être adapté au comportement bon ou mauvais de chaque humain. Donc j'ai voulu dire ,au berger que les Hommes ne sont pas comme sont troupeau.
Chez l'homme on dialogue. La force ne survint qu'en denier recours .
Quand aux hommes qui battent leurs femmes , c'est une idiotie pure et simple qu'il faut proscrit dans le monde .
La femme a les mêmes droits que l'homme , l'homme a les mêmes devoirs que la femme , dans un foyer conjugal. Merci mes amis. Bonne journée .
Marc de St Point Coeur de bien, vaut bien mieux que coeur de pierre.

Une bien belle philosophie, sage, humble, réaliste.

Merci, mon frère.

J'ai entendu...

Poésie  85    20  

Les migrants ont froid

Poésie  224    13  

Guide mes pas tremblants ...

Poésie  69    10  

Par rapport au silence

Poésie  320    65  

L'oiseau et la tige 2

Poésie  87    4  

A ma soeur qui ne voulait ...

Poésie  90    8  

Ma fille au BEPC -Guinée.

Poésie  105    33  

Les baobabs

Poésie  115    13  

La colombe perchée

Poésie  108    10  

pour toi mon père aimé

Poésie  82    9  

Ma romance .

Poésie  86    8  

Barbara

Poésie  105    9  

L'amour a ses larmes ...

Poésie  1541    4  

Verseau

Poésie  334    6  

La peur des mots

Poésie  1238    2  

Berceau du passé

Poésie  1242    6  

poetical splen

Poésie  1837  

Combien de Janus sur ce site ?

Inclassable  41    11  

Rencontre fortuite!!!

Poésie  860  

Fiançailles

Poésie  362  

Vivement l'été

Poésie  1275    2  

Amertume…

Poésie  1379    15  

Toi qui connais mon nom

Poésie  1023  

POURQUOI

Poésie  1246    8  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.