Amour éperdu

Amour éperdu


C'est une soirée comme je les aimes
Une nuitée ou mes maux s'apaisent
Laissant libre cours a mes rêves très bohèmes
Où j'écris ces quelques vers dénués de fadaises

C'est en regardant les étoiles briller
Que je pense a toi le cœur léger
Dans ma tête tu n'arrêtes pas de scintiller
Et mon Cœur, lui, n'arrêtes pas de t'aimer

Notre Amitié s'était transformé en Amour
La Tendresse que l'on se portait n'était que pur bonheur
Nos baisers du pur velours rimant avec toujours
Un liaison amoureuse haute en couleurs

Puis les choses de la vie se sont jouées de nous
Et au fil du temps nous nous sommes perdus
Mais dans mes rêves je suis toujours a tes genoux
En train de t'aimer et te couvrir de baisers de façons éperdu

Mais l'envie d'avoir envie renoue avec l'espoir
On s'est remis a échanger quelques mots timorés
Qui j'espère nous permettons très vite de nous revoir
Afin de sceller a jamais notre passion ravigotée

Quasimodo







Quasimodo dans Poésie.
- 64 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.